Étiquette : journey

09 – June 2022 – August 2022


Warning: file_get_contents(): https:// wrapper is disabled in the server configuration by allow_url_fopen=0 in /usr/www/users/danielig/log/wp-includes/class-wp-image-editor-imagick.php on line 154

Warning: file_get_contents(https://log.danielparnitzke.de/wp-content/uploads/2022/08/220817-newsletter-map-09-800-12-colors.png): failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /usr/www/users/danielig/log/wp-includes/class-wp-image-editor-imagick.php on line 154

Warning: file_get_contents(): https:// wrapper is disabled in the server configuration by allow_url_fopen=0 in /usr/www/users/danielig/log/wp-includes/class-wp-image-editor-imagick.php on line 154

Warning: file_get_contents(https://log.danielparnitzke.de/wp-content/uploads/2022/08/220817-newsletter-map-09-800-12-colors.png): failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /usr/www/users/danielig/log/wp-includes/class-wp-image-editor-imagick.php on line 154

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

07 - décembre 2021 - avril 2022

Hello and bienvenue to my 7th newsletter!

currently: in Tunis

This newsletter marks the first year of my journey.

I have used the past few months to better understand how I do my work. A lot has happened, and it’s not just my projects that have evolved. Pleasure in Scarcity remains at the heart of my work. I try to keep my projects varied and continue to learn new things, try new formats. More about that in upcoming newsletters.

This year I would like to find my own atelier !

Rapport intermédiaire:
Kilometre reading (4. April 2022) : 241 033 km
since the beginning (18. March 2021): 10 054 km
since last newsletter (5. December 2021): 1286 km

La musique la plus écoutée le mois dernier :


La Deviation / Marseille

November 2021 – February 2022

My time in Marseille is over for now, but a reunion is already in sight. When I left with my van a year ago, my expressed goal was to find a “reason to stay”. At the Deviation I found just this reason. What I will remember most are my new friends, the evenings in front of the fireplace, the warming winter sun and the slight smell of fuel oil when the sun turns the white rocks yellow in the morning.

A roof for the pizza oven

March 2022, Paris

Clay construction must be protected against moisture to make it durable in the long term. Finishing the roof is the last step in the construction of a kiln. 

This made the kiln of Vive Les Groues in Paris ready for use. The roof structure was made with materials on site and added to an existing roof structure by Corentin Massaux. The kiln was then officially inaugurated on April 2.

Passage to Tunis

26 hours by ferry, storm and tempest, an exciting experience. I was expected by bad-tempered border officials and Ben from El Warcha.

Ciné-vague / Cinima Foug El Me

Swimming cinema on the beach of Tunis/Khereddine, März 2022, Tunis

I was invited by the Tunisian collaborative design studio El Warcha to support them conceptually and technically in a “floating cinema” project. The project came about in collaboration with the youth organization Mobdiun and the cultural organization Sentiers, and was funded by the Goethe-Institut Tunis and the Swiss Embassy in Tunisia. 

The project was realized together with about 20 young people from the neighborhood Le Kram. Through short exercises and experiments, the necessary steps were completed, both conceptual/performative and technical/craftsmanship. Most of the actual construction was eventually done by the youth. Only logistics, administrative organization, and safety details were handled by the project team.

In one week I will be back in Europe. After that I’m heading north again, towards Clairmarais, where I’ll be spending the summer starting from May. If you want to know more, write a mail or call me.

A la prochaine,
Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

06 - novembre - décembre 2021

Bonjour et bienvenue à ma 6ème newsletter !

depuis le mois d'octobre : Marseille

L'année touche à sa fin et les jours sont devenus courts. J'en suis d'autant plus conscient que je passe la majeure partie de la journée à l'extérieur. Des sous-vêtements longs et une bouillotte me permettent de tenir la journée. La frontale est ma meilleure amie et il y a de la soupe et du thé. 

Il y a presque neuf mois, j'ai commencé ce nouveau mode de vie, cela m'a beaucoup apporté. En 2021, j'ai pu réaliser des projets passionnants, et parfois, les emplois se sont enchaînés.

Au début, je voulais encore me prouver (et prouver aux autres) que ce mode de vie était une bonne idée - financièrement et personnellement. Entre-temps, cependant, je ressens le besoin de regarder les derniers mois avec un peu de distance pour comprendre ce qui était bon et ce que j'aimerais faire différemment à l'avenir. Pour ce faire, à partir de décembre, je prends consciemment le temps de traiter les expériences et les rencontres, de documenter mes activités et d'en planifier de nouvelles, de revoir les anciens travaux.

Rapport intermédiaire:
Kilométrage (5. décembre) : 239 747 km
depuis le début du voyage (18. mars) : 8 768 km
depuis la dernière newsletter (22. octobre) : 158 km

La musique la plus écoutée le mois dernier :


Une éolienne - totem pour 'Le Talus

Il y a un an (pendant le deuxième lockdown), j'ai construit mon premier prototype d'un simple générateur éolien. J'ai pu le tester à Paris (Newsletter 3), avant qu'il ne soit victime d'un orage.
Sur la base de cette première expérience, j'ai proposé la construction d'une éolienne à Marseille - comme toujours dans le format d'un chantier participatif. Le lieu - un espace ouvert, relié au jardin communautaire 'Le Talus' à Marseille. J'y ai non seulement travaillé, j'étais également garé là-bas et j'y ai vécu pendant un mois.

L'éolienne se compose d'un mât en bois, d'un axe métallique solide avec un mécanisme de freinage simple pour les vents forts, d'une roue d'hoverboard et de trois pales de rotor sculptées à la main. 
Il est important d'être précis au millimètre près, les trois pales du rotor doivent être exactement identiques en forme et en poids. Nous avons relevé ce défi en 4 jours. L'éolienne est montée à une hauteur de 9 mètres, où elle charge une batterie de voiture avec jusqu'à 200W. L'énergie stockée est utilisée pour l'éclairage extérieur et une station de recharge.

Four à pizza - entièrement en argile

Après la construction de l'éolienne, nous avons commencé la construction d'un four à pizza avec les chefs d'atelier Julia et Simon, ainsi qu'avec de nombreux volontaires. Comme base, j'ai utilisé les dimensions du four construit à Paris, à la différence que cette fois, on n'a pas utilisé de briques. Pour cela, nous avons fabriqué plus de 500 petites briques d'argile. Nous avons travaillé exclusivement avec la terre du site. Les briques d'argile restent visibles de l'intérieur pour un effet visuel intéressant. Pour la construction de la base métallique et du toit, nous avons travaillé uniquement avec des déchets.

Remorque à vélo WOW - ConstructLab

Après un mois de résidence à Marseille, je n'avais pas encore envie de partir. C'est alors que mon ami Alex m'a appelé pour me demander si je pouvais rester un peu plus longtemps pour travailler sur une remorque à vélo avec le collectif ContructLab. Pour cela, ContructLab a été accueilli pendant un mois dans l'espace géré de manière collective 'La Déviation', à l'Estaque, dans le 16e arrondissement de Marseille. La Déviation propose des espaces pour des travaux artistiques pluridisciplinaires, des résidences d'artistes, et fonctionne selon une politique de portes ouvertes. Ici, des personnes diverses vivent ensemble dans des espaces partagés collectivement et dans des caravanes privées.

J'ai donc déménagé à la mi-octobre et, pendant deux semaines, j'ai participé à la construction d'une remorque à vélo polyvalente avec moteur électrique - le WOW (workshop on wheels). Le groupe, composé de Matilde, Adeline, Sophie, Patrick et Alex, avait déjà travaillé sur un premier prototype pendant l'été et l'améliorait maintenant sur la base de l'expérience d'un assez long voyage à vélo.
J'ai été heureux de travailler dans l'équipe pendant une courte période, en apprenant plus sur les batteries bricolées et les moteurs de vélos électriques. Pour cette partie du travail, nous avons été soutenus par Medi, qui gère un atelier à Marseille pour la mise à niveau électrique des vélos.

La Déviation – Espace collectif à l'Estaque

Afin de sécuriser durablement le site et de garantir son utilisation collective dans le futur, La Déviation a été achetée au nom de l'association de propriétaires 'Le Parpaing Libre'. Cette structure juridique vise à empêcher la vente future du bien et est basée sur le modèle du 'Mietshäuser Syndikat' (= syndicat de propriétaires) allemand. Le syndicat de propriétaires réunit des individus qui cherchent à acheter des espaces participatifs et collectifs afin de les soustraire au système de la propriété privée et de la spéculation immobilière capitaliste.

Je trouve ce modèle très intéressant ; l'achat d'un espace ouvert (par opposition à une utilisation temporaire provisoire) permet une approche complètement différente de la communauté et du quartier. Il permet un engagement à long terme tout en restant indépendant des intérêts extérieurs. L'association qui gère les finances réinvestit tous les revenus générés, entretenant et développant ainsi le lieu. Cliquez ici pour lire la suite.

Je reste ici maintenant jusqu'à Noël - peut-être plus longtemps. En décembre, je participe à la finition d'un jardin d'hiver en métal, pour lequel j'ai soudé le balcon et le toit.

La suite

Je crois qu'il est important de prendre le temps de s'ennuyer. Un projet après l'autre, toujours en mouvement, il y a peu de temps pour les nouvelles idées et la fascination. C'est particulièrement important pour moi, car la motivation d'apprendre et d'essayer de 'nouvelles' choses m'anime.

En ce sens, je m'attends à une période ennuyeuse et sans histoire, mais je vous tiendrai au courant si quelque chose se produit.

A la prochaine,
Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

Façons de de me soutenir

1. Partagez cette newsletter avec d'autres personnes : http://eepurl.com/dq9o2D
2. Vous pouvez me soutenir financièrement afin que je puisse me permettre de payer les réparations et les frais de voyage un peu plus longtemps. Sur Tipee, vous pouvez voir ce que je peux vous offrir ou échanger en retour : https://fr.tipeee.com/pleasure-in-scarcity/

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

05 - août - octobre 2021

Bonjour et bienvenue à ma 5ème newsletter !

September – October: Pyrénées – Poitiers – Lussas – Auvergne – Allier – Scheyern (de) – Vlieland (nl) – Xirocourt – Hérisson – Paris
En ce moment: Marseille

Rapport intermédiaire:
Kilometre reading (22. October) : 239 589 km
depuis le début du voyage (18. mars) : 8 610 km
since last newsletter (20. August): 1 687 km
compteur : 17,2 kWh

La musique la plus écoutée le mois dernier :

La suite
until December: Marseille

a good thing that happened:
When I was stuck with my car in the middle of nowhere, 2 German-speaking Italians arrived on the road a few minutes later with their 4×4 and pulled me out of the mud.


Travelling with and without a car

In August I discovered the Pyrenees, then I parked my car (aka home) behind the atelier of a friend in Poitiers where it would stay a little while. For the following 8 weeks I would not see it again, while journeying through France, Germany and the Netherlands. I went to the Lussas documentary film festival in the Ardèche, took a beautiful and emotional trip through Auvergne and Allier, and came home to Bavaria for a short visit.
Vacations were over, I took up work again on the Dutch island Vlieland, followed by a week of construction in Lorraine. A very short working break, yet again in the beautiful Allier, was followed by yet another week of construction, in Paris. Now, I am in the south of France, Marseille, freshly reunited with my car. Here I am expecting to stay (at least) 3 weeks, building a wind turbine followed by other exciting projects.

in-situ workshop with students on Vlieland

I was happy to get the chance to meet the 29 new Master students of my old study program at the Social Design department of Design Academy Eindhoven. I participated in organising a study excursion on the Dutch island Vlieland, running workshops for rapid making exercises and for hands-on construction, improvisation and in-situ work, as a way of ‘thinking through making’.

We constructed several versions of of smoke-free fire pits that were collectively built with scrap materials and improvised construction methods. They were later used to roast ‘spent grain’, a waste material from Fortuna Vlieland brewery (our collaborator and host for the trip) to make cereal bars. Vlieland (and probably all small islands) have tangible limits in ressources and local production, which makes them particularly interesting places to reconsider wastes as valuable ressources.

a separatory dry toilet in Xirocourt

With a group of motivated people we used the last week of September to finish on some unfinished projects at the association Être Éco Lié and the connected orchard Le Verger de Vincent.
Notably, a separate dry toilet, another of the modules that Pierre-Antoine and I designed earlier this year. The toilets are part of the mobile outdoor furniture which also includes a kitchen, a dishwasher and a waste collection system.

Le four est constitué d'un coffrage en bois rempli de 1,5 mètre cube de gravats et de déchets de construction, qui entourent le dôme du four et assurent, par leur masse, l'isolation et l'inertie thermique. Le banc ci-joint est construit selon le même principe.

Le toit est constitué de bardeaux fabriqués à partir de 250 canettes de bière collectées sur le site. La plupart des matériaux utilisés dans la construction ont été soit réutilisés, soit trouvés dans les environs.

a new and improved pizza oven in Paris

Last week I was in Paris, coordinating the construction of a new pizza oven for Vive Les Groues. This was the place where I built my very first oven, which was fired up on a weekly basis.
After 2 years of use, the old (improvised) pizza oven will be replaced by a new (and improved) version. Adapted in size, shape and insulation, it is constructed on a mobile ‘chariot’ with a brick skeleton, covered by the local clay-rich earth of the site.

The oven was built with volunteers that came to help with the different steps of construction. The weather was on our side, and thanks to the 15 people who came to lend a hand over the 5 days of construction, the object took shape quickly. It is now going to dry, inauguration is planned for December.

A la prochaine,
Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

dani making fun of his nose

Façons de de me soutenir

1. Partagez cette newsletter avec d'autres personnes : http://eepurl.com/dq9o2D
2. Vous pouvez me soutenir financièrement afin que je puisse me permettre de payer les réparations et les frais de voyage un peu plus longtemps. Sur Tipee, vous pouvez voir ce que je peux vous offrir ou échanger en retour : https://fr.tipeee.com/pleasure-in-scarcity/

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

04 - juin - août 2021

Bonjour et bienvenue à ma 4ème newsletter !

Juin - août : Xirocourt- Le Rutin - Bruxelles - Pyrénées
En ce moment: Sud de Toulouse

Rapport intermédiaire:
Kilométrage (20. août) : 237 902 km
depuis le début du voyage (18. mars) : 6 923 km
depuis la dernière newsletter (27. juin) : 2 701 km
compteur : 16,3 kWh

La musique la plus écoutée le mois dernier :

La suite
depuis le 14 août : Des vacances en France
Septembre : Allier (Centre) - Pays-Bas - Bretagne


Un four à pain en pisé dans l'Allier

En juin/juillet, j'ai été artiste en résidence à Polymorphe corp. Polymorphe soutient les activités culturelles et artistiques dans les territoires ruraux. Bony et Léo ont créé le projet en 2018 dans un hameau isolé qui s'appelle "Le Rutin", dans le département de l'Allier.

Un time-lapse de la construction ici (1min):

Le but de ma résidence là-bas était de construire un four à pain en pisé. C’est une technique de construction en terre qui consiste à compacter fortement un mélange sableux et granuleux. J'avais décidé d'utiliser ce type de construction car, d'une part, il peut être réalisé avec des matériaux locaux, d'autre part, il n'est pas techniquement compliqué et, contrairement à d'autres types de construction en terre, il ne nécessite pas d'interruptions pour le séchage. Avec l'aide de volontaires, de l'équipe sur place et lors d'un chantier participatif d'une semaine, nous avons réussi à terminer les travaux en 18 jours.

Les travaux ont été réalisés en 3 étapes :

1 - Travaux de maçonnerie avec des pierres et de la chaux.
2 - Pisé avec une équipe de +/- 6 personnes, mélange, transport, tassage de la terre dans un coffrage préalablement fabriqué.
3 - Construction d'une charpente en troncs d'acacia et de châtaignier, recouverte de tuiles trouvées sur place.

Un four à pizza fabriqué à partir de débris de construction à Bruxelles

À Bruxelles, j'ai été invité à construire un four de quartier pour le projet "Recup Ton Quartier / Recup Jij Wijk". RTQ/RJW est situé dans l'espace public le long du canal, entre Molenbeek et Anderlecht. Il est situé à un carrefour de routes et de chemins où des déchets sauvages sont régulièrement déposés. J'ai décidé de travailler avec les matériaux et les ressources disponibles et de construire un four à pizza à partir de matériaux de récupération et de débris et des déchets.

Le four est constitué d'un coffrage en bois rempli de 1,5 mètre cube de gravats et de déchets de construction, qui entourent le dôme du four et assurent, par leur masse, l'isolation et l'inertie thermique. Le banc ci-joint est construit selon le même principe.

Le toit est constitué de bardeaux fabriqués à partir de 250 canettes de bière collectées sur le site. La plupart des matériaux utilisés dans la construction ont été soit réutilisés, soit trouvés dans les environs.

On a creusé un trou et posé une fondation de pavés, scié du bois, fabriqué notre propre peinture, peint, percé et vissé un coffrage. Nous avons rempli le coffrage vide de pierres et de gravats, cassé des tuiles et construit un dôme en argile et en chaux. Nous avons arraché des clous de palettes et construit un banc en bois de palette pour s'asseoir à côté du four. Nous avons récupéré des canettes de bière, les avons découpées, aplaties, pliées et clouées sur le toit comme bardeaux.
Puis nous avons fait un feu, étalé de la sauce tomate sur de la pâte à pizza et mis du fromage dessus.

Éoliennes à Bruxelles - premier contact

Soutien à l'organisation "La Pile" dans le contact initial avec les voisins d'un lotissement social au nord de Bruxelles. Grâce à une intervention de deux jours, des premiers contacts ont été échangés et des connaissances ont été faites, ouvrant des possibilités de coopération future sur les questions liées à l'énergie. L'objectif à long terme est un projet pilote européen de production d'énergie en coopération - une éolienne pour l’immeuble.

Ma mission consistait à créer, concevoir et produire les pièces techniques et mécaniques de 90 éoliennes, ainsi qu'à animer l'atelier sur place. Les rotors ont été pliés et décorés par les enfants.

Je pars en vacances maintenant. Passe un bon été et à la prochaine fois, ton Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

Daniel smiling with a beer in his hand

Façons de de me soutenir

1. Partagez cette newsletter avec d'autres personnes : http://eepurl.com/dq9o2D
2. Vous pouvez me soutenir financièrement afin que je puisse me permettre de payer les réparations et les frais de voyage un peu plus longtemps. Sur Tipee, vous pouvez voir ce que je peux vous offrir ou échanger en retour : https://fr.tipeee.com/pleasure-in-scarcity/

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

03 - mai - juin 2021

Bonjour et bienvenue à ma 3ème newsletter !

Mai - Juin: Monts du Cantal – Saint Étienne – Bourg-en-Bresse – Xirocourt
Actuellement: Tonnerre

Rapport intermédiaire:
Kilométrage (24 juin) : 235 201 km
depuis le début du voyage (18. mars) : 4 222 km
depuis la dernière newsletter (14 mai) : 1 428 km
compteur : 11,7kWh

La musique la plus écoutée le mois dernier :

Recommandation de livres :
bolo’bolo de P.M.
Suivez ce lien pour l'édition française: http://www.lyber-eclat.net/lyber/bolo/bolo.html

La suite
à partir du 28 juin : résidence d'artiste de trois semaines chez Polymorphe Corp. à Cérilly, dans le centre de la France. J'y construirai un four à pain en pisé et en pierre.

Juin / juillet :
Cérilly (Centre de la France)Bruxelles

pisé photo
couches de Pisé

En route avec Charlélie dans le Massif Central

Mon projet à Cérilly ayant été reporté en mai, j'ai retrouvé mon amie Charlélie dans le Massif Central, dans les Monts de Cantal. Nous avons franchi des cols de montagne aventureux, où je devais parfois passer la première vitesse - contrairement à Charlélie et son 4x4.

Workshop virtuel au HfG Karlsruhe

À la fin du mois de mai, j'ai mis mon espace de travail nomade à l'épreuve. Pour cela, je me suis garé sur les bords de la Loire (près de Saint-Étienne) et j'ai organisé un workshop numérique avec les étudiants du séminaire ReAct (design de produits) de Chris Kabel à la HfG Karlsruhe. L'objectif de l'intervention était de dissiper la peur de l'échec des élèves et de créer un point de départ pour leur recherche matérielle à venir.
Documentation du workshop ici : http://hfg.danielparnitzke.de/

Échoué

Départ de Saint Étienne, nord-est, direction Lorraine, 450km de route. A mi-chemin, une mésaventure, j'ai franchi un seuil et plié ma jante. C'était samedi soir, les garages étaient déjà fermés, le lundi j'avais un rendez-vous.
Au début, le stress était grand, mais petit à petit, j'ai pu m'attaquer aux problèmes, reprogrammer le rendez-vous, obtenir des pneus de rechange, régler le parallélisme, changer le soufflet de l'essieu.

Un week-end à Bourg-en-Bresse

J'ai donc fait une pause de 2 jours, à Bourg-en-Bresse, au nord de Lyon. Dans la région, il y a de belles maisons et une tradition de construction en pisé, que j'ai regardée lors d'une petite balade à vélo.

Chantier Participatif et du mobilier d'extérieur

Retour à Xirocourt (voir Newsletter 1) pour un projet pour le Verger de Vincent, le jardin part lié à l'association Être Éco Lié. L'objectif était de concevoir et de construire une cuisine extérieure, un évier, une station de recyclage et des toilettes sèches. Ces éléments devaient être mobiles, stables, simples, reproductibles et polyvalents, basés sur des tailles standard existantes, un seul profilé en bois et une construction de low-tech. L'inspiration est venue de l'Autoprogettazione d'Enzo Mari de 1974, une série de meubles qui peuvent être réalisés avec des profilés de bois standardisés, une scie à main et un marteau.

La mise en œuvre s'est faite en collaboration avec des volontaires, qui étaient sur place en partie après leur journée de travail, en partie pendant une semaine entière. Pour ce chantier participatif dans l'atelier de Pierre-Antoine, nous avons mis en place différents postes de travail et processus de production, ce qui permet également aux amateurs de produire d'excellents résultats.

Un chantier participatif est un événement au cours duquel des individus se rencontrent pour travailler ensemble, volontairement et dans une ambiance conviviale.

Un mois à Xirocourt

En Lorraine, j'ai fait un séjour de presque 4 semaines. Il est bon d'avoir des pauses de voyage aussi longues au même endroit pour s'attaquer à des projets ou des réparations à plus long terme. Il y avait aussi beaucoup de choses à faire : Installer une yourte, réparer ma voiture, faucher à la main, monter une installation solaire...

Petit voyage à Paris

Deux jours à Paris, pour rencontrer des amis, vérifier de vieux projets (réchaud fusée chez LEO, éolienne chez Vive Les Groues, voir newsletter 1+2). Voici une superbe illustration de Julie Dancre, issue de notre atelier avec Coline en mars.

Deux semaines plus tard : Un orage s'est abattu sur le terrain de Vive Les Groues et a causé quelques dégâts - entre autres à mon éolienne. Les pales en bois se sont courbées vers l'arrière de plus de 30 cm lorsque le vent était fort, jusqu'à ce qu'elles touchent le mât.

Un emplacement pour mon site internet solaire

Il y a plus d'un an, j'ai rendu mon mémoire sous le titre "Pleasure in Scarcity” (fr.: "plaisirs frugaux"). J'ai appliqué ce principe au format de mon mémoire. Il est accessible par un serveur autonome alimenté par un système solaire avec une batterie - c'est-à-dire un support directement connecté à une source d'énergie locale et limitée. Le serveur alimenté par l'énergie solaire est situé à Xirocourt, dans l'est de la France, avec des heures de clarté saisonnières comprises entre 8h19m et 16h07m.

Pendant les périodes prolongées de mauvais temps, ce site internet sera hors ligne. Il offre à l'utilisateur la possibilité d'utiliser un "mode d'économie d'énergie", qui permet de réduire jusqu'à 80 % la quantité de signaux transmis. Ce faisant, il tient l'utilisateur au courant de la réalité de l'infrastructure mondiale de communication et d'énergie, et constitue en même temps un exemple et une suggestion pour un internet dont l'accès est limité.

Le mémoire et les informations actuelles sur la production et la consommation d'énergie du serveur ici: http://pleasureinscarcity.com. Pour en savoir plus sur le format d'un site web à énergie solaire, cliquer ici: http://pleasureinscarcity.com/chapter/27

Echoué à nouveau - salutations de Tonnerre

Je suis à nouveau coincé - pédale d'embrayage cassée. Une fois de plus, je me retrouve involontairement à un endroit, une fois de plus je dois attendre.
Enfin bref: je te salue depuis Tonnerre en Bourgogne, depuis le cimetière de voitures qui est ma résidence pour quelques nuits (jusqu'à ce que la pièce de rechange arrive).

guy in front of broken cars

A la prochaine,
Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

Façons de de me soutenir

1. Partage ce lien pour s'inscrire à la newsletter : http://eepurl.com/dq9o2D
2. Vous pouvez me soutenir financièrement afin que je puisse me permettre de payer les réparations et les frais de voyage un peu plus longtemps. Sur Tipee, vous pouvez voir ce que je peux vous offrir ou échanger en retour : https://fr.tipeee.com/pleasure-in-scarcity/

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,

02 - avril - mai 2021

Bienvenue pour ma deuxième newsletter, je suis heureux que tu sois toujours avec moi ! Merci pour toutes les réactions à la première.

Comme la dernière fois, si tu peux m'aider, si tu connais un endroit sympa ou si tu as d'autres commentaires, réponds à cet e-mail !

Avril - Mai Xirocourt – Saint Étienne – Ardèche – Haute Loire
Actuellement: La Garde-Guérin

Quelle est la suite ?

Mai :
- visiter une autre région volcanique, l'Auvergne, pour rencontrer Charlélie. 
- passer par Cérilly pour des essais de matériaux, afin de préparer la résidence à Polymorphe Corp.

Juin:
- 3 semaines de chantier participatif pour la réalisation des installations extérieures du Verger de Vincent à Xirocourt (Association Être Éco Lié). 
s'inscrire au chantier participatif ici!
- 3 semaines de résidence à Polymorphe Corp. Nous construirons un four à pain en Pisé. 

Juillet:
- 2 semaines de chantier participatif à Bruxelles avec le projet RECUP TON QUARTIER _ RECUP JE WIJK. Nous construirons un four à pizza à partir des déchets du site.

Contacte moi si tu habites près de mon itinéraire et si tu veux se rencontrer pour un café ou un atelier. Si tu n'habites pas à proximité, envoie un message et nous verrons quand je pourrai passer.

Mai / Juin / Juillet : Auvergne - Haute Loire - Cérilly - Xirocourt - Cérilly - Bruxelles

Des trucs à partager

[Paris] 20 Mai à partir de 13h place du Châtelet, manifestation en solidarité avec le LEO qui se bat contre son expulsion ce jour-là. Si tu veux participer, tu peux t'inscrire par mail avant : [email protected]
[Paris] signer la pétition en support du LEO : https://agir.greenvoice.fr/
– [Haute Loire] Les Soulèvements de la Terre (Haute Loire), 22/23/24 Mai
[music] Musique entendu le 1er mai à Saint-Étienne : Dominique Grange
[recette] Brioche de Clémence
[recette] Pâte à pizza de l'IBM

Façons de de me soutenir

- Partage mon parcours avec tes amis et aide-moi à rencontrer des personnes qui peuvent m'aider. Partage ce lien pour s'inscrire à la newsletter : http://eepurl.com/dq9o2D
- Où puis-je aller ensuite ? Veux-tu m'accueillir ?
- Si tu veux, tu peux me supporter financièrement. Sur Tipee, vous pouvez voir ce que je peux vous offrir ou échanger en retour : https://fr.tipeee.com/pleasure-in-scarcity/

Ma Fiat comme atelier mobile

Depuis que je suis sur la route, je me suis construit deux étagères, une chaise multifonctionnelle (= toilette) et un rocket stove pour cuisiner afin d'économiser le gaz. Ce réchaud est le premier en 1,5 ans que je construis exclusivement pour moi ! (Ma cuisinière à gaz est toujours en panne...)
Je travaille également sur un petit générateur éolien avec des pales en bois sculptées à la main et un vieux moteur d'hoverboard.

Workshop à Saint Etienne

J'ai été invitée par des étudiants du M2 "design espace" de l'ENSADSE à donner un workshop d'une journée à la Cité du Design à Saint-Étienne. L'objectif était de construire un four à pain rocket-stove en un jour.
Je suis toujours très enthousiaste de faire des ateliers comme celui-ci. Merci à toutes les personnes motivées et persévérantes qui ont collecté du matériel et participé.

J'ai passé quelques jours à Saint-Étienne, où j'ai rencontré plein de gens gentils et engagés. Je suis sûr que ce n'était pas la dernière fois que je m'y rendais.

Paysages de volcans en Ardèche 

En raison des restrictions en vigueur en France, ma résidence à Polymorphe a été reporté. A la place, je découvre les parcs nationaux de France. J'ai traversé le Pilat à côté de Saint-Étienne, et je me suis retrouvé dans un paysage magnifique créé par des volcans et façonné par des glaciers, l'Ardèche. Je suis resté pour prendre quelques jours de repos.

Tour à Eau de Gilles Clément 

Il y a deux ans, j'ai rencontré Gilles Clément à Paris. La semaine dernière, j'ai découvert son travail dans l'Ardèchepresque par accident. C'est une tour à eau faite de roche solide, qui recueille l'eau à l'intérieur. Il est situé juste à côté de la source de la Loire, à côté du Mont Gerbier de Jonc, exactement sur la ligne séparant les cours d'eau allant soit vers l'Atlantique, soit vers la Méditerranée.

Faire du pain à Boussoulet

Après l'avoir rencontrée à Saint Étienne, j'ai rendu visite à Clémence à Boussoulet, un village situé dans les basses montagnes du département de la Haute Loire. Elle est actuellement en CAP Boulangerie.
À Boussoulet, toutes les deux semaines, elle fait du pain avec une autre boulangère, Manon.

Dans cette région, même les petits villages ont leur propre four à pain. Ils sont entretenus par la communauté villageoise et gérés comme un bien commun. Toute personne dont "la fumée sort de la cheminée pendant 6 mois par an" est libre de l'utiliser. 

À nous trois, nous avons fait 50 kg de pain au levain, 10 kg de brioche et 5 kg de baguette.

La Garde-Guérin 

À côté du village médiéval La Garde-Guérin qui est situé au sommet d'un immense canyon creusé par la rivière Chassezac, j'ai trouvé un parking avec bonne réception. D'ici, j'écris cette newsletter, et je prépare les prochains ateliers, constructions et présentations en juin et juillet. Entre temps, je fais des petites randonnées dans le canyon ou dans les champs.

A la prochaine,
Dani

+4915238478321
log.danielparnitzke.de
Instagram: danipar__

Filed under: newsletterTagged with: , , , ,